Iter : les ponts géants du hall d’assemblage testés !

1650 tonnes : c’est l’équivalent de cinq Boeings 747 qui ont été levés par les ponts roulants du hall d’assemblage sur le site d’Iter. Ces ponts devront en effet pouvoir lever les éléments gigantesques qui permettront de constituer le Tokamak! Des tests statiques ont même éprouvé la résistance des éléments structurels des doubles ponts jusqu’à 1850 tonnes, soit 25% de plus que leur capacité nominale. Les tests dynamiques ont quant à eux permis de tester jusqu’à 1650 tonnes  tous les mouvements qui seront nécessaires pour la manipulation des composants de la machine.  Dans moins d’un an auront lieu les premières manipulations des composants, des pièces de métal massives ou déjà pré-assemblées qui seront délicatement déplacées et déposées dans le « puits » avant assmeblage et intégration.
Le projet Iter (réacteur thermonucléaire expérimental international) , en construction dans les Bouches-du-Rhône, sera la plus installation expérimentale de fusion jamais construite. Le projet vient de  franchir la moitié de la distance qui le sépare de sa mise en service . Dix millions de pièces  sont fabriquées sur les trois continents par  chacun des sept membres d’Iter (Chine, Union européenne, Inde, Japon, Corée, Russie et Etats-Unis) avant d’être livrées et assemblées sur le site de Cadarache. Le « premier plasma » prévu pour le mois de décembre 2025 sera la première étape du programme opérationnel de la machine Iter.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn