Levage 

Circulation : l’UFL alerte sur une situation qui se dégrade !

L’UFL (Union Française du levage) s’alarme  d’une dégradation des conditions d’obtention des autorisations de circuler des grues mobiles. Si la situation a toujours été complexe, elle s’est fortement dégradée ces dernières années, avec les lois de décentralisation gouvernementale et des refontes du texte réglementaire initial en 2003, 2006, 2012 et 2014. Au départ, chaque département avait son service instructeur pour gérer son réseau routier, mais les professionnels doivent aujourd’hui s’adresser à une multitude d’acteurs publics et privés (parfois une trentaine) pour effectuer un trajet de quelques heures dans une région ! « Aussi faut-il désormais faire face à un décalage d’obtention qui varie d’un à trois mois selon les caractéristiques de l’engin, déplore l’UFL (et ce même si les délais légaux d’instruction vont de 15 jours à 2 mois).  Cette situation, connue de tous les opérateurs concernés (économiques ou administratifs), ne peut perdurer indéfiniment. Elle est un non-sens économique et fait peser un risque disproportionné auxdits opérateurs confrontés à la réalité du marché et des passages de commandes par les clients, qui concernent dans 90% des cas un besoin sous 24/48h… »
L’UFL poursuit donc ses démarches auprès des autorités pour que cette situation progresse et s’améliore et en appelle aux administrations locales, afin qu’elles mettent tout en œuvre pour réduire leurs délais d’instruction des dossiers et de délivrance des autorisations de circulation.

Derniers Articles

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com