Chantier 

Les quatre dernières grues Potain sur le chantier Iter

Depuis 5 ans, plusieurs grues à tour Potain oeuvrent sur le chantier de construction d’Iter. Dodin Campenon Bernard (Vinci Construction) a d’abord mobilisé sept grues sur les travaux de génie civil et de bétonnage, elles sont désormais quatre et seront démontées progressivement d’ici début 2021.

Ces grues à tour, exclusivement Potain, ont été employées au coulage du béton nécessaire au confinement du réacteur et pour soulever des profilés en acier, allant de 50 mm à 250 mm d’épaisseur. Depuis la fin du coulage du béton, elles sont utilisées pour installer les charpentes métalliques des bâtiments. Le bâtiment principal en béton de sept étages mesure 120 m de long et 80 m de large. Il y aura également 16 000 t de barres d’armature, 150 000 m3 de béton et 7 500 t d’acier dans la structure. Il en reste aujourd’hui quatre : une MD 610 (40 tonnes de capacité), une MD485 (20 tonnes), une MD560 (25 tonnes) et une MDT 368 (12 tonnes).

En parallèle, une MDT 389 avait rejoint le lot des grues livrées en première instance, et installée sur un rail de 96 m pour assurer la gestion du parc de ferraillage et de coffrage, en support logistique au bétonnage. C’était la première de la génération CCS (Crane Control System) sur le chantier.  « Nous avons choisi la plus grande des topless Potain en 2016, la MDT 389 pour sa capacité de levage de 16t. Elle n’était pas prévue à l’origine du chantier, mais assez rapidement, pour accélérer la production du ferraillage nécessaire ainsi que la logistique du coffrage, nous avons créé un poste de production supplémentaire sur une zone de 10000m2. Toujours en place elle continue sa mission en zone extérieure au chantier » déclare Laurent Moustraire, Directeur matériel Dodin Campenon Bernard. 

C’est aussi grâce aux services proposés que Potain a su faire la différence : les équipes dédiées de l’agence de service de Vitrolles,  avec un accès 24/7/365 aux pièces ainsi que les interventions des techniciens pour les dépannages remettent les grues en service le plus rapidement possible.

« Ce que nous avons aussi particulièrement apprécié tout au long du projet, c’est l’expertise technique apportée par les équipes d’ingénierie Potain. Que ce soit l’étude pour placer la MDT 308 au centre du Tokamak sur le radier, ou pour trouver des solutions d’ancrage pour les MD 560 et MD 485 qui se trouvaient sur des fondations qui chevauchent des galeries. A chaque fois les équipes Lift Solutions de Dardilly ont trouvé les solutions techniques, et même anticipé des contraintes que nous n’avions pas envisagées. C’est très appréciable sur un chantier complexe qui ne peut pas se permettre les mauvaises surprises… Et d’une façon générale, l’attention portée à nos besoins dans tout le processus depuis la définition des machines jusqu’à leur montage sur place et la flexibilité dont a fait preuve Manitowoc pour nous rendre la vie facile, cela nous a conforté notre confiance sur toute la durée de ce chantier »

Légende :  les quatre dernières grues Potain sur le chantier : MDT 368, MD 560, MD 610 et MD 485 terminent le bâtiment principal après le démontage de la MDT 308 au centre du Bioshield.

Derniers Articles

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com