Transport 

Mesures exceptionnelles sur le réseau fluvial

Dans le contexte actuel , VNF (Voies navigables de France) a mis en place des mesures destinées à concentrer ses efforts sur la gestion hydraulique, mission de service public indispensable à la sécurité des personnes et des biens. Depuis le début de l’épidémie de Covid-19 en France, VNF constate une baisse du trafic fluvial de marchandises, de l’ordre de 40%, du fait du ralentissement de l’activité économique et des difficultés d’approvisionnement rencontrées par les chargeurs. Pour autant, le fret fluvial se maintient et « il est une priorité pour VNF en cette période de crise sanitaire, pour continuer à assurer l’approvisionnement en produits essentiels : produits alimentaires et énergétiques, mais aussi des produits sensibles qui ne peuvent pas prendre la route, ou encore l’évacuation des déchets et leur valorisation. » Sur les 2400 km de réseau à grand gabarit, qui relient les grands ports maritimes, les pôles industriels et les grandes agglomérations, l’ouverture des installations pour la navigation commerciale pour le transport des marchandises est maintenue mais avec une amplitude journalière réduite. Il s’agit ainsi de limiter le nombre de personnels présents sur le terrain, de garder des moyens pour maintenir les missions de gestion hydraulique et du transport fluvial, et traiter ma majeure partie des trafics. Concernant plus particulièrement le Rhin, les installations restent ouvertes comme habituellement.
Sur le petit gabarit, l’ouverture des installations peut être envisagée à la demande des transporteurs auprès des directions territoriales de VNF. A noter que « l’usage de la voie d’eau sur l’ensemble du réseau sera gratuit pour tout bateau commençant sa navigation entre le 13 mars 2020 à 9 heures et la date de passage au stade 4 de la gestion de l’épidémie (accompagnement du retour à la normale de l’activité). »  La navigation touristique est quant à elle suspendue.

Derniers Articles

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com