GNR : satisfaction des entreprises de bâtiment et de travaux publics

La FFB (Fédération française du Bâtiment)  et la FNTP saluent l’annonce de suspendre pour six mois la hausse de la fiscalité sur le carburant et la mesure sur le GNR (gasoil non routier). Le projet de loi 2019 prévoyait  our les entreprises de construction l’abrogation de la possibilité de recourir au GNR, « ce qui se serait traduit par une hausse brutal de 500 millions d’euros de la fiscalité supportée par les entreprises », déclare la FFB dans un communiqué. Pour Jacques Chanut, Président de la FFB : « la FFB salue la décision raisonnable du gouvernement et se tient à sa disposition afin que la courte période de moratoire soit mise à profit pour trouver une voie de sortie supportable par les entreprises et le budget de l’État, au profit de la transition écologique ». Dans les Travaux publics, l’impact de la suppression du taux réduit de TICPE sur le gazole non routier était estimé à plus de 700 millions d’euros. « Cette mesure entraînait un déséquilibre de la situation économique des entreprises de TP et une concurrence déloyale avec les entreprises de travaux agricoles ou paysagers qui interviennent fréquemment sur des marchés de terrassement ou de voirie », déclare la FNTP dans un communiqué.

 

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn