Le Grand Paris Express mise sur le transport fluvial

Un partenariat vient d’être signé afin de favoriser le transport fluvial, pour l’évacuation des déblais de chantier et leur approvisionnement, entre la Société du Grand Paris, VNF, les préfets d’ile-de-France et de Paris, Haropa-Ports de Paris et la Mairie de Paris. Lors de cette signature, la nouvelle plate-forme de tri de Bonneuil-sur-Marne qui accueillera une partie des déblais, a été inaugurée.  Sur les 45 millions de tonnes de déblais de chantiers produits  par les chantiers du Grand Paris, la voie d’eau peut en évacuer au moins 8 millions.
La Société du Grand Paris s’engage à inciter ou à imposer, selon les cas, le recours au transport fluvial, prioritairement pour l’évacuation des déblais, à chaque fois que cela s’avère pertinent d’un point de vue environnemental et économique.
Haropa-Ports de Paris met à disposition son réseau portuaire composé de 6 plates-formes multimodales et 60 ports urbains, qui opèrent chaque année plus de 20 millions de tonnes.
« La plateforme de tri du port de Bonneuil-sur Marne, réalisée par Haropa – Ports de Paris pour le compte de la SGP, est un exemple concret et opérationnel des solutions portuaires qui peuvent être apportées pour faciliter l’utilisation du fluvial dans l’évacuation des déblais du GPE » déclare Régine Bréhier, directrice générale de HAROPA – Ports de Paris. 

La Ville de Paris fournira des implantations portuaires immédiatement disponibles, au plus près des tracés des lignes 15 Est et 16, et s’engage à aider les professionnels du transport fluvial à moderniser leur flotte fluviale.
VNF apporte son expertise lors de la création ou de l’extension d’équipements portuaires et peut aussi soutenir financièrement l’utilisation du transport fluvial dans les projets liés au chantier par le biais de ses dispositifs d’aide : Plan d’aide au report modal (PARM) pour les nouvelles installations portuaires et plan d’aide à la modernisation et à l’innovation (PAMI) pour les équipements de transbordement ou la construction/adaptation de la flotte.
Enfin, la Préfecture de la région d’Île-de-France s’engage à promouvoir l’utilisation du transport fluvial auprès de toutes les entreprises, de poursuivre sa participation au financement des grandes infrastructures fluviales et portuaires et de mettre en œuvre les outils qui relèvent de son ressort afin de contribuer au développement de la part du trafic fluvial de marchandises. 

Signature convention Gpe 4-10-2018 - Photo VNF de gche Ö droite Caroline Grandjean, Thierry Dallard, Michel Cadot, Thierry Guimbaud, RÇgine BrÇhier(75) - copie

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn