ENERGIES ALTERNATIVES Transport 

Daimler Truck et Linde s’associent autour de l’hydrogène liquide

Daimler Truck et Linde Engineering ont développé le sLH2, un nouveau procédé de traitement de l’hydrogène liquide sous-refroidi. La première station pilote publique sLH2 a été inaugurée en Allemagne, à Wörth am Rhein, en ravitaillant un prototype de camion Mercedes-Benz GenH2.

Les deux industriels se sont tournés vers cette solution qui, par rapport à l’hydrogène gazeux, « permet une plus grande densité de stockage, une plus grande autonomie, un ravitaillement plus rapide, des coûts moins élevés et une efficacité énergétique supérieure. »
« En ce qui concerne l’infrastructure de l’hydrogène, nous franchissons aujourd’hui une étape importante : avec le sLH2, le ravitaillement en hydrogène devient aussi pratique que le ravitaillement en diesel d’aujourd’hui. Il faut environ 10 à 15 minutes pour ravitailler notre Mercedes-Benz GenH2 Truck pour une autonomie de plus de 1 000 kilomètres », explique Andreas Gorbach, Membre du Conseil d’Administration de Daimler Truck AG, en charge de la technologie des camions.
Cette  nouvelle technologie sLH2 réduit aussi de deux à trois fois l’investissement nécessaire pour une station de ravitaillement en hydrogène, et les coûts d’exploitation sont également moins élevés. Par rapport aux concepts habituels de ravitaillement en hydrogène liquide ou gazeux, le sLH2 est considérablement plus simple tout en offrant des performances accrues.

Derniers Articles