ENERGIES ALTERNATIVES Fédération 

France Hydrogène : « il faut maintenant soutenir la demande!  » 

France Hydrogène, la fédération qui rassemble 460 entreprises intervenant dans le secteur de l’hydrogène, a répondu à la consultation sur la nouvelle stratégie française pour le déploiement de l’hydrogène décarboné. 

« Si la Stratégie lancée en 2020 a fait beaucoup pour le développement de l’offre avec le soutien à la production d’hydrogène décarboné et pour que nos champions industriels installent leurs usines d’équipements clés dans les territoires, la Stratégie révisée doit maintenant soutenir via une enveloppe dédiée la demande pour aider les clients à acheter ces équipements, souligne Valérie Bouillon-Delporte, co-Présidente. Ce besoin est d’autant plus prégnant sur le segment de la mobilité routière qui nécessite un plan pour soutenir le déploiement des premiers milliers de véhicules mais aussi pour s’assurer d’un maillage cohérent de l’infrastructure de recharge sur le territoire national. Ainsi, les objectifs liés au règlement européen AFIR pour le déploiement des stations de recharge sont insuffisants et doivent être relevés.» La filière note aussi l’absence de plan pour la décarbonation des sites isolés ou insulaires (les ZNI) et les applications stationnaires, segment sur lequel des solutions existent dès aujourd’hui.

Adoptée en 2020, la stratégie nationale nécessitait en effet une révision pour tenir compte des enjeux auxquels la filière doit faire face. « L’actualisation du gouvernement conforte la filière sur les objectifs à atteindre pour la production d’hydrogène par électrolyse avec un objectif consolidé de 6,5 GW à 2030 et un jalon à 10 GW à 2035 », déclare Philippe Boucly, Président de France Hydrogène. Un des poins fondamentaux est d’assurer une bonne visibilité sur les conditions de développement des projets de production, notamment un accès à une électricité disponible en grande quantité et à un coût compétitif. 

photo archives ©hyvia

Derniers Articles