Fédération 

Artisanat du bâtiment: une conjoncture favorable mais des inquiétudes

Selon la Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises (Capeb), la croissance de l’activité reste forte au 2e trimestre 2022, soutenue par les travaux en entretien-rénovation (+3 %) bénéficiant du dynamisme des travaux d’amélioration de la performance énergétique des logements (+4 % en volume par rapport au 2e trimestre 2021). Malgré cette conjoncture encore favorable, la Capeb reste néanmoins très préoccupée par la poursuite de la hausse des prix des matériaux et les difficultés d’approvisionnement, qui pèsent de plus en plus sur les entreprises et notamment sur leurs marges et leurs trésoreries. « Les hausses de prix actuelles vont impacter l’activité de nos entreprises avec pour conséquence de ralentir la transition énergétique dans le bâtiment alors que nous devrions, au contraire, accélérer. Nous demandons aux industriels et aux distributeurs une vraie transparence dans les hausses de prix annoncées car nous sommes convaincus que certaines hausses que nos entreprises subissent actuellement vont bien au-delà du simple impact de la guerre en Ukraine et/ou de la hausse du coût des énergies. Pour la Capeb, la période actuelle nous oblige à une vraie solidarité économique entre les acteurs de la filière » déclare Jean-Christophe Repon, Président de la Capeb.
La construction neuve, avec une croissance de 2,5%, a continué de progresser au second trimestre mais à un rythme moindre que la tendance annuelle (2,7 %). Cette conjoncture positive est portée notamment par les autorisations de construction en hausse +16,4 % en mai 2022 par rapport à mai 2021. En outre, le nombre de logements individuels autorisés a progressé de 35 300 de juin 2021 à mai 2022 par rapport aux 12 mois précédents (+18,4 %) pour atteindre 227 000 unités. Sur la période, les mises en chantier de logements individuels ont été en hausse 8,8 %, pour atteindre 169 900 logements commencés.

La Capeb a mené une étude auprès de ses adhérents sur les difficultés d’approvisionnement et la poussée inflationniste et constate une poursuite de la hausse moyenne du prix des matériaux, de 26 % depuis janvier 2022, en raison de la forte augmentation de l’acier et du bois notamment. Les matériaux représentent en moyenne plus de 30 % des coûts de l’entreprise. 81 % des entreprises interrogées déclarent avoir répercuté la hausse des prix au deuxième trimestre.

Derniers Articles

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com