Chantier Levage Manutention 

Neuf vérins Enerpac pour lever l’aimant du tokamak d’Iter

En 2024, neuf vérins Enerpac seront mobilisés pour réaliser le levage d’un aimant poloïdal circulaire (PF6)  de 11 m de diamètre et de 320 tonnes. Aujourd’hui préinstallés au bas de la machine, ils permettront le positionnement de cet élément à la base du tokamak. Le tokamak ITER héberge la réaction de fusion dans laquelle les particules de plasma entrent en collision et libèrent de l’énergie à des températures pouvant atteindre 150 millions de degrés C. Six bobines de champ poloïdal en forme d’anneau sont positionnées autour de la cuve pour façonner le plasma et contribuer à sa stabilité en le « pinçant » pour l’éloigner des parois. L’aimant PF6 est situé au fond de la cuve sur des supports temporaires pendant que le tokamak ITER est construit au-dessus, après quoi il sera complètement fermé et inaccessible par grue. Il était donc nécessaire de trouver une solution pour soulever cet anneau jusqu’à sa position finale. « Pour soulever l’anneau PF6 de 2 m, nous effectuons un levage synchronisé à l’aide des vérins de verrouillage à simple effet Enerpac et du système EVO afin d’assurer une opération de levage sûre et sécurisée. Les premiers essais avec une charge factice ont été très réussis », explique Nello Dolgetta, de l’équipe de la section aimant d’ITER, en charge de l’opération. L’anneau poloïdal sera donc soulevé par étapes en reposant sur neuf supports temporaires, chacun équipé d’un vérin hydraulique Enerpac HCL1008 personnalisé, d’une capacité de 100 tonnes, relié au système de levage synchronisé EVO. Les poutres empilées sous l’anneau PF6 seront insérées. Après avoir abaissé l’aimant sur les poutres de la pile, les vérins sont repositionnés sur le niveau suivant de poutres de la pile, et le processus est répété jusqu’à ce que l’aimant soit finalement boulonné au tokamak.

Le sytème EVO  permet un contrôle exact et parfaitement synchronisé de tous les points de levage: les neuf vérins hydrauliques sont reliés à une pompe de levage synchrone EVO standard commandée par un automate programmable (PLC), permettant un contrôle de la position à 1 mm près.  

Légende : l’aimant PF6 pendant sa descente sur les supports temporaires de l’aimant.

Derniers Articles

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com