Eolien 

2020 : une année charnière pour l’éolien

Dans  son « Observatoire annuel de l’éolien 2021 », France Energie éolienne dresse le bilan d’une année 2020 charnière, avec de nombreux défis à relever pour le secteur dans les années à venir. 1300 MW supplémentaires ont ainsi été installés en 2020, soit une hausse de 7% par rapport à 2019, pour atteindre une puissance totale de 16 600 MW à fin 2020. L’éolien devient donc la 2e source d’énergie renouvelable (derrière l’hydraulique). Et la part de l’électricité produite par des éoliennes (39,7 Twh)  a dépassé pour la première fois celle produite par les énergies fossiles (37,6Twh).

Cependant, les professionnels constatent des retards significatifs dans les procédures d’autorisation des projets en cours. Or, pour pour atteindre les 34 000 MW de capacité en 2028, l’augmentation annuelle de la puissance installée devrait se situer entre 1 800 et 2 000 MW…
L’éolien, terrestre et en mer, soutient une dynamique industrielle sur le territoire, comme en Bretagne, en Normandie et dans les Hauts-de-France, notamment grâce aux projets de parcs éoliens en mer qui verront le jour entre 2022 et 2024. Plus d’un tiers des unités européennes de production d’équipements dédiés à l’éolien offshore est situé en France. 

Pour soutenir le développement du secteur, et dans le cadre du débat politique de 2022, FEE a formulé des propositions concrètes, pour favoriser les constructions de chaque projet au niveau local. Parmi elles, FEE  propose par exemple de créer un Comité de projet éolien autour du Maire, pour renforcer la concertation; de mettre en place des conditions contractuelles afin de proposer aux riverains, aux collectivités locales et aux entreprises du territoire de se fournir directement en énergie renouvelable grâce au parc éolien le plus proche ; de créer un fond, financé par la vente d’électricité éolienne, pour la protection ou la réhabilitation du patrimoine rural public….

« L’électricité, de plus en plus indispensable, doit pouvoir être produite au cœur des territoires, conçue avec les territoires, pour ces territoires, avec des bénéfices pour tous. Les débats actuels sont un excellent moyen de démontrer que produire de l’énergie n’est pas forcément un problème », comment Nicolas Wolff, Président de FFE.

Derniers Articles

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com