Eolien 

Le 8e parc éolien en mer français en lice

Le gouvernement vient d’annoncer la pré-sélection des 6 candidats pour le développement du 8e parc éolien en mer. Situé au large de la Normandie, il aura une capacité de 1000 MW. Le dialogue concurrentiel est désormais ouvert. Parmi les six candidats présélectionnés, des spécialistes de l’éolien et des énergies renouvelables  comme EDF Renouvelables (au sein du groupement Eoliennes en Mer Manche Normandie, où il est associé à Maple Power, joint-venture d’Enbridge et CPPIB) ; Iberdrola Renovables France ; Ocean Winds, co-entreprise dédiée à l’éolien en mer détenue par ENGIE et EDPR ; un consortium formé par Vattenfall, wpd et la Banque des Territoires, mais aussi les groupes Shell et Total (ce dernier avec RWE). 

La désignation du candidat est prévue en 2022 pour une mise en service du parc  estimée en 2028. 

Le territoire normand se positionne comme un pôle industriel majeur de la filière éolienne en mer française, avec trois unités de fabrication de composants dont deux au Havre (nacelles et pales) et une usine à Cherbourg, ainsi qu’un nombre important de PME et ETI intervenant sur l’ensemble de la chaîne. HAROPA (Grand port maritime du Havre / ports de Paris Seine Normandie) et les Ports Normands constituent également des opérateurs de premier plan pour toute la filière.

Derniers Articles

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com