Transport 

D’ici 2030, des investissements massifs dans le fluvial

Voies Navigables de France vient d’adopter son contrat d’objectifs et de performances sur les 10 prochaines années, qui sera signé prochainement avec le ministère des Transport. « Il donne un cap au fluvial jusqu’à la fin de la présente décennie, au terme de laquelle il prendra une autre dimension avec la mise en exploitation du nouvel axe Seine-Escaut », se félicite Thierry Guimbaud, directeur général de VNF. L’ambition est de développer cette source de croissance verte pour les territoires. D’ici 2030, le volume de fret pourrait atteindre 75 millions de tonnes de marchandises transportées par voie fluviale. Pour soutenir ce développement, ce sont plus de 3 milliards d’euros qui sont envisagés d’être investis dans les infrastructures fluviales, et notamment 300 millions en 2021 et 2022. Outre la modernisation des infrastructure et l’intégration du numérique, le plan prévoit de renforcer la complémentarité avec les autres modes de transport (routier et ferroviaire), afin de développer de nouveaux trafics. C’est le sens du partenariat récent avec SNCF Réseau et de celui en cours de construction avec Haropa. Des partenariats solides avec les collectivités territoriales, sont en cours de construction. 

Derniers Articles

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com