Loueurs 

Location : quels investissements en 2021 ?

Sur la fin d’année 2020, l’activité des loueurs n’a pas été impactée négativement par le second confinement, comme le relève Joël Fruchart, Président de la Commission Location de la fédération DLR, avec une activité très correcte sur le mois de novembre (d’un niveau proche de celui de 2019). « Des variations, parfois importantes, sont cependant à noter, en fonction des secteurs concernés (TP/génie civil, bâtiment, …) et/ou activités spécifiques. Les TPE et PME semblent mieux s’adapter à ce second confinement, que les grands groupes. » En grues à tour, un bon démarrage s’annonce pour 2021 (selon l’indicateur de montage des grues à tour). 

Le chiffre d’affaires, pour la location généraliste, est estimé sur l’année en moyenne entre -15% et -10% (comparé à 2019). Pour les grues à tour, la moyenne est estimée entre -6 et -8% et entre -2 et -4% pour les sanitaires et unités mobiles. « L’indice de moral des membres de la commission Location varie d’un pessimisme moins marqué qu’il y a quelques mois, à un optimisme timide à moyen terme (6 mois) », constate M. Fruchart.

DLR et Evolis se sont penchés sur les intentions d’achat des loueurs en 2021. Selon cette étude, les investissement en 2021 sont estimés en recul de 1,5%. 7% des loueurs prévoient une augmentation de leurs investissements en matériels en 2021 par rapport à 2020, 40% une stagnation. Le renouvellement de parc explique 55% des investissements en matériels en 2021, la croissance de l’activité n’intervenant que pour 27% des investissements. 32% des investissement sont motivés par des évolutions écologiques, 30% en fonction des évolutions liées à la maintenance et 38% en fonction du prix. 

Derniers Articles

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com