Fédération 

Biens d’équipements : Evolis attend les effets de la relance

« Le plan de relance annoncé par le gouvernement est positif sur le principe, mais nous en attendons  la mise en oeuvre! » Jean-Claude Fayat, président d’Evolis, la fédération des biens d’équipements mécaniques , dresse un bilan de la première année de la fédération issue du rassemblement du Cisma et Profluid. Une première année dont les actions et le calendriers ont été chamboulés par l’actualité et la crise sanitaire. « Nos entreprises sont concernées par les trois axes prioritaires donnés dans le plan de relance, à savoir compétitivité, cohésion et écologie.  Mais elles ont besoin de visibilité, de règles sanitaires stables pour un retour de la confiance. Surtout, elles attendent la mise en oeuvre concrète de ces mesures de relance. Notre organisation et nos industries sont solides et dynamiques face à la situation ». Oeuvrant dans des secteurs variés, les entreprises  ont été diversement touchées. « Les entreprises de TP s’attendent à une période difficile sur les premiers mois 2021, en raison des baisses de d’appels d’offre fortes depuis le 1er confinement. Cela risque donc d’entrainer des difficultés en termes de commandes de matériels. Le plus complexe est le manque de visibilité. Mais grâce au dynamisme de notre industrie et aux innovations, nos entreprises font face! »

Derniers Articles

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com