Chantier 

Sur Iter, les systèmes Enerpac pour l’assemblage de la cuve

Les systèmes de levage Enerpac SyncHoist sont utilisés pour l’assemblage de la cuve à vide sur le chantier Iter. La précision millimétrique de ces systèmes permet de lever les secteurs de cuve à vide de 500 tonnes dans un outil de mise à niveau avant  la prise par l’outil de sous-assemblage de secteurs Iter. L’enceinte à vide comprend neuf secteurs en acier inoxydable de qualité spéciale. Chaque secteur mesure 13 mètres de haut, 6,5 mètres de large et 6,3 mètres de profondeur.
Le système Enerpac SyncHoist comprend quatre vérins push-pull à double effet reliés à des points de levage. Quatre Enerpac SyncHoists de 225 tonnes de capacité de levage sont utilisés pour évaluer le centre de gravité. Chaque secteur de cuve à vide est livré à ITER sur une plate-forme de gréage. Un SyncHoist est connecté à chacun des quatre points de levage de la plate-forme permettant un contrôle millimétrique à chaque point. Les SyncHoists sont disposés par paires suspendus à des poutres de tête reliées au pont roulant du hall d’assemblage ITER. « SyncHoist nous permet de connaître la charge à chaque point de levage et de contrôler l’ascenseur avec précision avec une précision de 1 mm », explique Jarl Buskop, ingénieur assembleur, Division Sector Modules Delivery & Assembly, ITER. 

Un seul opérateur contrôle et supervise l’ensemble du travail de levage, à l’aide d’une unité de commande sans fil portable pour le contrôle à distance de tous les vérins. La gamme Enerpac SyncHoist comprend des vérins de levage avec des capacités de 110 et 225 tonnes. 

©Iter

Derniers Articles

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com