Chantier 

JO 2024 : 125 000 tonnes de déchets des chantiers évacuées par voie fluviale

Depuis mai dernier, plus de 125 00 tonnes de déblais issus des terrassements du Village des Athlètes, pour les JO 2024, ont été évacués par voie fluviale. Ces évacuations ont été réalisées depuis les ports de Saint-Denis et Saint-Ouen-sur-Seine (gérés par Ports de Paris) et à partir d’une desserte fluviale installée spécialement sur L’Île-Saint-Denis par VNF. Les déblais ont ensuite été acheminés vers des centres de stockage, de traitement et de valorisation sur les plateformes portuaires de Gennevilliers et de Bruyères-sur-Oise ou vers des carrières de la Seine aval. Les évacuations vont se poursuivre et devraient atteindre un pic au 1er semestre 2021. Au total, ce sont plus de 500 000 tonnes de déchets qui doivent être  évacués par la Seine, sans compter les approvisionnements en matériaux par le même biais. Le partenariat signé par Solideo (chargée de veiller à la livraison des ouvrages et à la réalisation des opérations d’aménagement nécessaires à l’organisation des Jeux de Paris 2024), Haropa-Ports de Paris et VNF pour favoriser la logistique fluviale semble donc porter ses fruits.  En outre, des expérimentations sont aussi menées pour tester des dessertes fluviales des matériaux nécessaires à la construction du Village des athlètes, telles que façades ossature-bois, caissons préfabriqués-bois, charpente, enduits, menuiseries etc. Ces expérimentations bénéficient d’un accompagnement de HAROPA et de VNF. 

Derniers Articles