Eolien 

Les parcs éoliens en mer de Fécamp et Courseulles-sur-Mer validés par le Conseil d’Etat

Le Conseil d’Etat a rejeté les recours  portant sur les autorisations de concession d’occupation du domaine public maritimes des projets de parcs éoliens en mer de Courseulles-sur-mer et de Fécamp. Une décision dont se félicitent EDF renouvelables et ses partenaires (Endbridg et wpd). Elle permet donc de poursuivre le développement de ces projets, attribués après appel d’offres en 2012. Le site de Courseulles-emr dout accueillir 75 éoliennes en mer d’une capacité unitaire de 6MW, qui seront produites en France. Celui de Fécamp prévoit 83 éoliennes de même puissance.  Avec quatre projets en développement, le Groupe EDF conforte sa place de leader de l’éolien en mer en France et d’acteur majeur en Europe. Ces projets d’envergure s’inscrivent pleinement dans la stratégie Cap 2030 d’EDF, dont l’objectif est de doubler les capacités installées en énergies renouvelables du Groupe dans le monde d’ici 2030 pour les porter à 50 000 MW », déclare Bruno Bensasson, Directeur Exécutif Groupe d’EDF en charge du Pôle énergies renouvelables et Président-Directeur Général d’EDF Renouvelables. Ces deux projets normands doivent produire l’équivalent de la consommation électrique de 630 00 foyers.  

©GE

Derniers Articles