Un ripage de 7000 tonnes avec 190 lignes à Noisy-Champs

Le déplacement spectaculaire d’un ouvrage préfabriqué de plus de 7000 tonnes vient de se dérouler en gare de Noisy-Champs. Pour cela, 10 modules SMPT Kamag de Sarens, de 19 lignes chacun, soit un total de 190 lignes ont été nécessaires  pour riper cet ouvrage impressionnant. C’est le groupement Spie batignolles génie civil, Bouygues TP et Spie batignolles fondations qui réalisé cette opération sur le RER A, en vue de l’interconnexion avec la future ligne 15 du Grand Paris, avec la maitrise d’ouvrage de la RATP et financée par la Société du Grand Paris. Un ouvrage cadre (tablier et dalle couverture) a été réalisé pendant plus de 19 mois afin de permettre d’une part de ponter le futur croisement avec la ligne 15 (qui sera située sous les voies du RER A) et d’autre part de recevoir le bâtiment voyageurs de la future ligne du Grand Paris Express, qui sera situé au-dessus des vois du RER A. L’ouvrage comporte 6 appuis en partie basse sur lesquels a été monté un étaiement pour réaliser l’ouvrage. Le premier étaiement pour le tablier a été ferraillé et coulé en mars 2018. Le tablier de 900m² et 1m d’épaisseur a été réalisé en une nuit.
Cette opération de ripage ouvre la voie au lancement des travaux de la gare Noisy-Champs du Grand Paris Express en 2019.  Interconnectée avec le RER A, elle sera le terminus des lignes 15 Sud et 16 du Grand Paris Express. 

©Spie batignolles

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn