Cometto Krebs Nordenham - copieConvois 

Des Cometto sur les futurs parcs éoliens off-shore en mer du Nord

Le géant danois des énergies renouvelables Ørsted Wind Power A/S s’est appuyé sur le savoir-faire et les capacités des SPMT Cometto pour les transports de composants gigantesques de plusieurs parcs éoliens off-shore en mer du nord. Les parcs offshore « Gode Wind 03 » de 242 MW et « Borkum Riffgrund 03 » de 900 MW sont en construction avec des composants fabriqués dans plusieurs pays. « Les monopiles proviennent par exemple de chez Steelwind à Nordenham dans le nord de l’Allemagne ; le déchargement y est effectué avec 72 lignes d’essieux Cometto SPMT et trois unités Powerpack d’une puissance de 368 kilowatts chacune », explique Joachim Kolb, chef de ventes export Cometto. En parallèle, des monopiles sont aussi produites chez Bladt Industries A/S au Danemark.
« Ce site exploite également un immense parc de véhicules de transport automoteurs Cometto afin de garantir le processus complet de production », souligne Joachim Kolb au sujet de l’affectation locale des véhicules. « Outre les SPMT, le site exploite également deux Eco1000 compacts à 2 essieux avec unité Powerpack sous la surface de chargement pour le transport des fraiseuses pour cordons circonférentiels, ainsi que deux véhicules de transport industriels ETL à 10 essieux avec cabine de conduite sous la surface de chargement pour le transport des plaques de tôle. »
Ces monopiles sont ensuite chargées sur des barges remorquées vers Eemshaven en direction des Pays-Bas. D’un poids de  2100 tonnes, elles sont réceptionnées sur la base offshore de BOW Terminal avec 76 lignes d’essieux Cometto SPMT pour leur déchargement, SPMT exploités par la société Q3 Heavy Lifting.
« Avec notre système d’arrimage à réglage hydraulique pour les monopiles, nous pouvons accéder à la barge et passer sous ces éléments pour les soulever et les acheminer sur la terre ferme en une heure. 60 minutes; c’est le laps de temps effectif que la mer du Nord nous donne à Eemshaven, avec une marée de 2,80 mètres. Mais avec le Cometto SPMT et notre équipe bien rodée, nous sommes parés pour ces travaux ! » déclare Vincent de Wilde, son PDG. Ces monopiles sont transportées depuis leur emplacement de stockage et le quai à l’aide de cette combinaison de Cometto SMPT. Le navire de montage offshore prend alors en charge ces colosses d’acier à l’aide de sa grue embarquée. Ces deux parcs doivent être raccordés au réseau au printemps 2025.

Derniers Articles