mammite grues réduction des émissionsENERGIES ALTERNATIVES Transport 

Mammoet développe un nouveau système de mesure de ses émissions

Baptisé Daisy, le nouveau système de mesure mis au point par Mammoet suit les données des émissions de ses équipements lourds (grues et SPMT). Jusqu’ici établis à partir de la marque et du modèle des équipements concernés et de leur durée d’utilisation, cette nouvelle technologie développée augmente la précision des rapports en utilisant des données provenant directement de l’électronique embarquée des équipements sur site. Ces données, transmises par réseaux mobiles, peuvent ensuite être consultées depuis n’importe quel endroit dans le monde, ce qui permet de disposer d’un audit clair. 
L’analyse de ces données permettra la mise en place de nouveaux moyens de réduire les activités génératrices d’émissions, par exemple en réduisant le temps de fonctionnement au ralenti des moteurs. 
Le système est actuellement utilisé aux Pays-Bas pour surveiller les émissions de carbone d’une flotte de grues mobiles. Il est prévu de le déployer sur l’ensemble des projets Mammoet en fonction de la demande des clients au cours de l’année 2023.  
« DAISY sera le système le plus avancé pour signaler avec précision les émissions de CO2, NOx et NH3 au niveau de l’équipement sur le lieu d’exploitation, améliorant ainsi l’approche générique que l’industrie utilise actuellement », explique Jacques Stoof, responsable Innovation chez Mammoet. Le lancement de DAISY fait suite à l’accord de partenariat récemment annoncé par Mammoet avec la société d’énergie Vattenfall pour développer de nouvelles grues pour parcs éoliens alimentées par des sources renouvelables, et à l’achèvement du premier projet de transport lourd au monde réalisé à l’aide d’une combinaison SPMT à entraînement entièrement électrique. 

Derniers Articles