Chantier 

Disparition de Clément Fayat

L’un des grands noms du BTP vient de s’éteindre : Clément Fayat, fondateur du groupe bordelais Fayat est décédé à l’âge de 90 ans. En 1957, il a seulement 25 ans lorsqu’il crée sa première entreprise de BTP à Libourne, près de Bordeaux, baptisée SNT. L’ouverture à l’industrie se fera dans  les années 1970 avec l’acquisition de la première entreprise de production de réservoirs d’air comprimé (1969) et l’entrée dans la construction métallique (1977) avec le rachat de Castel et Fromaget. En 1985, le groupe se lance dans la manutention avec l’acquisition d’ADC (Deux-Sèvres), qui fabrique des ponts roulants et portiques destinés à l’industrie. La diversification se poursuit les années suivantes vers l’électricité industrielle et les fondations spéciales. En 2002, Bec Frères à Montpellier (Hérault) renforce l’activité de terrassement et de génie civil du Groupe. Le groupe se renforce aussi à l’international et dans les travaux routiers avec l’intégration de l’Allemand Bomag en 2004. L’arrivée de Razel en 2008 permet au groupe Fayat d’ouvrir de nouvelles perspectives sur le continent africain. En 2010, l’azuréen Cari vient renforcer l’activité dans le bâtiment. Dans les années suivantes, le groupe va poursuivre sa croissance à l’international. Présent dans 170 pays avec 231 filiales et plus de 21000 collaborateurs, il est devenu le leader mondial du matériel routier et s’est imposé comme le premier groupe indépendant français de BTP avec un chiffre d’affaires de 4,6 milliards d’euros. Le groupe est aujourd’hui dirigé par les deux fils de Clément Fayat, Jean-Claude, Président et Laurent, Directeur Général.

A sa famille, à ses proches, à tout le groupe Fayat, nous présentons nos sincères condoléances. 

©groupe Fayat

Derniers Articles

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com