International Transport 

Idea vise 225M€ d’ici 2025

Le groupe Idea a dévoilé son plan stratégique pour 2025 et des objectifs ambitieux. Le logisticien industriel vise une progression de 50% de son chiffre d’affaires à 225 M€. Il prévoit 100M€ d’investissement et le recrutement de 800 personnes. Le groupe confirme aussi sa volonté d’indépendance : « Notre indépendance est notre force. C’est en suivant le leitmotiv « grandir plutôt que grossir » que nous avançons avec clairvoyance tout en osant co-entreprendre, déclare Bruno Hug de Larauze, PDG du groupe. Notre ambition d’être logisticien industriel de solutions responsables et performantes, est un beau défi et je suis certain qu’ensemble, nous y parviendrons. » 

Présent sur plusieurs marchés majeurs (aéronautique, télécoms, énergies, industrie, défense, naval, chantier& habitat), Idea soutient les évolutions de ces filières, avec une offre de prestations et services pluridisciplinaire : logistique usine, protection des biens, manufacturing, transport, gestion de matières dangereuses, vrac et services maritimes. Le groupe concentrera aussi son développement sur l’innovation, notamment avec la digitalisation des process, l’automatisation et les déplacements autonomes, et veut mettre le data et l’intelligence artificielle au service des prestations et du prédictif dans les opérations. Idea travaille aussi au quotidien sur sa performance opérationnelle avec trois objectifs majeurs : tendre vers le zéro accident, zéro récurrences, zéro non-conformité.
La démarche RSE fait aussi partie prenante de ses axes de développement. Idea vise ainsi la réduction d’ici 2025 de 25% de son empreinte carbone et la neutralité d’ici 2040. Pour cela, le groupe s’engage dans le renouvellement en camions biogaz pour décarbonner les flottes ; la réduction des impacts par optimisation des flux, rotation de stockage, conception d’emballages et de conditionnements réutilisables, éco-conception des bâtiments. Il veut aussi tendre vers l’autonomie énergétique en produisant de l’énergie locale décarbonnée pour ses usages et ceux de son écosystème. 

Par exemple, le futur éco-parc d’IDEA comprend trois grands projets d’économie circulaire de biomasse. Établi sur une ancienne friche industrielle Seveso, réhabilitée par Idea à Montoir-de-Bretagne (44), cet éco-parc sera centré sur les énergies renouvelables. Plusieurs technologies viendront cohabiter sur ce site pour produire du biogaz (méthane et hydrogène) à partir de déchets recyclés : la Centrale Biogaz de l’Estuaire et les projets Hymoov et Ghama.  D’autre part, le groupe poursuivra aussi sa production d’électricité en s’appuyant sur les 5000 M2 de panneaux photovoltaïques déjà présents sur le site et à terme, démultipliera ces installations solaires sur ses sites en France.

Derniers Articles

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com