Transport 

Transport : une aide directe de 400 M€ pour les entreprises

Les fédérations professionnelles du transport routier se félicitent de l’obtention d’un accord avec le ministre des Transports, complémentaire des annonces du Premier Ministre d’un plan de Résilience pour l’économie française, faites mercredi. En plus de ces mesures générales concernant toutes les entreprises, une enveloppe de 400 M€ sera allouée aux entreprises du secteur du transport routier, en fonction de leur nombre de véhicules et du tonnage de ces derniers. L’aide s’élève ainsi à 1300 € pour les tracteurs routiers, à 750€ pour les véhicules de transport de plus de 26t, 600 € pour ceux entre 7,6 et 25,9 t, 400€ pour les véhicules d’un PTAC inférieur à 7,5t et 300 € pour les VUL, ambulances et véhicules sanitaires légers. Cette aide, qui va concerner environ 520 000 véhicules, sera versée rapidement pour renforcer la trésorerie des entreprises. Elle vient donc compléter les annonces de Jean Castex, c’est-à-dire la « sanctuarisation » de la remise de 15 cts par litre de gazole et le remboursement mensuel de la TICPE. 

« La FNTR et l’Union TLF avaient fait de cet accord le point d’orgue des négociations afin de répondre à l’urgence de la situation sur le terrain et la très grande fragilité de nombreuses entreprises. Aujourd’hui, elles saluent cette annonce et veilleront à ce que sa mise en œuvre soit immédiate et simple pour les entreprises et resteront vigilantes sur la bonne application des autres mesures du Plan de Résilience ».

De son côté, l’OTRE, qui avait été déçue par le contenu du plan de résilience, annule sa mobilisation du 21 mars et  « se félicite de cet accord qui est la reconnaissance du rôle stratégique que tient le transport routier dans l’économie du pays même si elle a conscience qu’il ne solutionne pas l’ensemble des problématiques notamment les questions de fiscalité. »

Derniers Articles

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com