Transport 

La signalisation des angles morts aussi sur les engins de BTP

Depuis le 1er janvier, les véhicules de plus de 3,5 tonnes doivent être équipés d’éléments de signalisation des angles morts. Cette obligation concerne également les engins de BTP amenés à circuler sur la voie publique, même sur une courte distance (zone urbaine). Ils doivent donc avoir les stickers latéraux et arrières si la structure le permet. Si une impossibilité technique de respecter la prescription de hauteur par rapport au sol de la signalisation est avérée, les signalisations sont placées à une hauteur la plus proche possible dans la limite de 2,10 mètres. De même, dans le cas d’une impossibilité technique de respecter la prescription de la distance de l’avant du véhicule, les signalisations sont placées à l’avant dans la limite de 3 mètres. Les véhicules sont exemptés d’apposer la signalisation latérale et/ou arrière, dans le cas d’une impossibilité technique et/structurelle avérée. « A noter également que pendant une période transitoire de 12 mois, les véhicules ayant été équipés sur les côtés et à l’arrière  avant le 31 mars 2021 d’un dispositif destiné à matérialiser la présence des angles morts seront réputés satisfaire aux dispositions de l’arrêté même si ce dispositif n’est pas strictement conforme au modèle » précise aussi la FNTP. 

Derniers Articles

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com