Chantier 

A Cannes, deux télescopiques sur chenilles pour renforcer les digues

Deux grues télescopiques Sennebogen, 653 E et 6113 E, ont été mobilisées sur le chantier de confortement des digues Lauboeuf et du Large dans le port de Cannes. Ces deux grues, de 50 et 120 tonnes de capacité, sont déployées pour des travaux de levage, mais aussi de déplacements de charge. C’est l’un des rares chantiers où une grue télescopique sur chenilles de forte capacité est employée pour la mise en place d’accropodes. Le chantier de renforcement de ces digues, destiné à préserver les infrastructures et les usagers du Port des fortes mers, est organisé entre 3 périodes hivernales de sept mois entre octobre 2018 et Avril 2021.  Mené par un groupement d’entreprises  sous la coordination de TP Spada, le chantier prévoit aussi de surmonter la digue une fois renforcée avec une promenade panoramique, pour créer une nouvelle jetée aménagée longue de 400 m. La grue Sennebogen 653 E, mise à disposition et opérée par Foselev, est chargée des travaux de génie civil : elle es’t imposée comme solution incontournable en raison de l’étroitesse de la future promenade. Avec sa capacité de levage de 50t et à sa configuration de travail avec les chenilles rétractées, elle répond à tous les besoins : levage, déplacement en charge, et même manutentions avec des pentes jusqu’à 4°. Quant à la grue 6113E, de la société Enco, d’une capacité de 120 tonnes, elle assure les levages et manutention de blocs de 4m3 sous le niveau de la mer, qui doivent remplacer l’armature de protection actuelle de la digue. Ses commandes souples et précises permettent de positionner les accropodes avec précision dans les courants marins à proximité des plongeurs. En outre, elle a aussi la capacité de se retirer rapidement de la zone exposée au pied de la digue en cas de grosse mer pendant la période hivernale du chantier. Des atouts qui en ont fait un outil indispensable du chantier

Derniers Articles