Chantier 

Eiffage : carnet de commandes solide

Le chiffre d’affaires du groupe Eiffage au 1er trimestre a atteint 3,7 milliards d’euros, en baisse de 4,3% comparé à la même période en 2019. Après deux premiers mois de croissance, l’activité chute brutalement mi-mars en raisons de la crise sanitaire. Dans les Travaux, l’activité a diminué de 5,3% sur la période, et notamment -12,6% pour la Construction et – 4,8% pour les infrastructures. Au 31 mars 2020, Eiffage S.A. et ses filiales Travaux disposaient d’une liquidité de 3,2 milliards d’euros. Le groupe a aussi mis en place une ligne de crédit supplémentaire de 600 millions d’euros. 

En termes de perspectives, dans les Travaux, des chantiers pilotes ont repris mi-avril, d’abord pour tester l’application des préconisations et procédures de travail. La reprise devrait s’accélérer avec l’amélioration progressive des conditions sanitaires dans les différents pays où le groupe intervient.

Eiffage s’attend à une baisse d’activité et de résultats sur l’année, en raison  de la forte dégradation au second trimestre. 

Cependant, le carnet de commandes demeure solide et s’élève à 15 milliards d’euros au 31 mars 2020 pour les Travaux et représente 12 mois d’activité des branches Travaux. Il n’inclut pas deux contrats majeurs finalisés début avril, en Allemagne et au Royaume-Uni.

Derniers Articles

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com