International Transport 

Le futur Nikola Tre de Nikola et Iveco produit à Ulm

Iveco et FTP Industrial (les marques du groupe CNH Industrial dédiées aux véhicules industriels et aux moteurs), viennent d’annoncer avec Nikola Motor Company, qu’ils produiront le camion électrique Nikola Tre à Ulm, en Allemagne. Aujourd’hui, ce site d’Ulm est le centre d’ingénierie des châssis d’Iveco. Sa situation dans le Bade-Wurtemberg est importante puisque cette région vise à devenir un centre de référence pour la mobilité avec piles à combustible. Elle a d’ailleurs engagé des investissements pour financer des projets de recherche et développement dans ce secteur. « La décision de construire le Nikola TRE à Ulm, un centre d’excellence en ingénierie des poids lourds, souligne la position stratégique du site au cœur du cluster technologique des piles à combustible en Allemagne », a déclaré Hubertus Mühlhäuser, directeur général CNH Industrial. « Notre joint-venture européenne avec Nikola et l’annonce d’aujourd’hui, sont la preuve réelle que le transport longue distance zéro émission devient une réalité, avec des avantages environnementaux tangibles pour les transporteurs en Europe et les citoyens. »

Dans un premier temps, 40 millions seront investis pour pour mettre à niveau l’usine qui se concentrera sur l’assemblage final du véhicule. Le démarrage de la production devrait démarrer au 1er trimestre 2021.

CNH Industrial a pris une participation de 250 millions de dollars dans Nikola en tant qu’investisseur principal de la série D. L’annonce de ce partenariat en septembre 2019 a été rapidement suivie en décembre du dévoilement du Nikola TRE, un véhicule lourd à batterie électrique (BEV), première étape vers l’électrique à pile à combustible (Modèle FCEV). Basé sur un châssis Iveco S-WAY et intégrant la technologie de Nikola, ce Nikola TRE sera lancé lors du  prochaine salon IAA 2020 à Hanovre. Les premières unités devraient être livrées aux clients en 2021.

Derniers Articles