Constructeur Fédération 

Gazole Non routier : les constructeurs du Cisma donnent leur point de vue

Le Cisma, syndicat des Equipements pour la Construction, les Infrastructures, la Sidérurgie et la Manutention, a rencontré la mission chargée par le gouvernement d’évaluer la fiscalité sur le gazole non routier. Les représentant des constructeurs ont présenté leur analyse détaillée, notamment concernant leur offre pour limiter la consommation de GNR et les solutions de substitution. En matière de conversion vers des engins mobiles non thermiques, le Cisma a donc suggéré une approche en plusieurs étapes en se limitant à certaines catégories d’engins mobiles non routiers, pour lesquelles « l’équation technico-économique de la conversion resterait réaliste et en se concentrant sur les zones urbaines (plutôt que l’ensemble du territoire national). » Le Cisma a également fait part de « l’impérieuse nécessité de créer les conditions  favorables à une telle conversion, non seulement en matière de financement du surcoût, lié à l’acquisition d’engins équipés de motorisations alternatives (électriques, hybrides), mais aussi en levant certaines barrières réglementaires et administratives identifiées par la profession. » Le Cisma a aussi suggéré, concernant les engins mobiles non routiers en version thermique, d’inciter à l’utilisation de certaines solutions déjà développées par les constructeurs, via l’emploi de nouveaux mécanismes. 

©xdr

Derniers Articles