Constructeur Levage 

Terex Corporation a annoncé ce matin qu’elle vendait sa division grues mobiles au Japonais Tadano

Cet accord, signé cette nuit au Japon comprend la cession des grues mobiles et treillis Demag, les installations de fabrication des grues Demag à Zweibrücken en Allemagne, ainsi que les multiples points de vente et de services.

La transaction serait  de l’ordre de 215 millions de dollars et sera finalisée en milieu d’année et ce sous réserve de l’approbation des autorités réglementaires. Et il reste encore de nombreuses étapes à franchir par les deux compagnies pour obtenir l’accord de plusieurs pays, notamment L’Europe et les USA.

Pour le moment, Terex Cranes et Tadano demeurent bien,  et ce jusqu’à la clôture du contrat, deux concurrents.

Trop tôt aussi, pour savoir qu’elle sera la nouvelle organisation des deux constructeurs réunis.

Si quelques modèles se chevauchent dans les gammes des grues tout terrain, le savoir-faire de Demag dans les grues de grosses capacités apportera le couronnement de sa gamme au constructeur japonais.

Cet accord a nécessité de très longs mois pour aboutir.

Tadano n’avait encore jamais fait l’acquisition d’une entreprise d’une telle envergure.

Il était aussi important pour Terex, qui avait acheté ce business en 2002 et qui l’a fortement valorisé, de finaliser cet accord.

Le groupe américain va pouvoir se consacrer à ses autres divisions.

Terex continuera à fabriquer des grues à tour et des grues Rough Terrain en Italie, ainsi que des grues pick & carry en Australie, mais envisage de cesser la fabrication de grues en Amérique du Nord, actuellement fabriquées dans une usine commune de Terex à Oklahoma City.

Lundi 25 Février, Terex publiera ses résultats pour le 4eme trimestre 2018. Nul doute que si cette annonce avait été faite avant cet accord, cela en aurait fatalement modifié la valeur.

Derniers Articles