JDL Groupe.com

Travaux en hauteur : quatre ans de prévention

pictopasderreur

Depuis 4 ans, l’OPPBTP a lancé une campagne « Travaux en hauteur, pas droit à l’erreur », avec le Ministère du Travail, la Cnam, l’INRS, le CNRACL et la MSA. L’objectif de cette campagne est de sensibiliser les entreprises de BTP et les maitres d’ouvrages aux risques de chutes de hauteur. En effet, les chutes de hauteur représentent 16 % des accidents dans le BTP et sont la première cause d’accidents graves et mortels (30 % des décès).  Une action de terrain a ainsi été menée auprès d’entreprises ciblées de quatre métiers particulièrement exposés : les métiers de la couverture, de la charpente, de la construction métallique et du gros œuvre. Environ 3500 entreprises (avec un effectif de 20 à 49 salariés) ont été accompagnées par l’OPPBTP et les Carsat et la Cramif. En outre, deux actions complémentaires ont été menées par l’OPPBTP auprès des TPE, avec accompagnements individuels mais aussi des aides financières pour les entreprises souhaitant investir dans du matériel et des équipements favorisant la protection contre les chutes de hauteur. Au final, 1 150 entreprises ont réalisé 5 400 actions de prévention, et l’OPPBTP a formé 5 805 salariés dans 976 entreprises. 
L’OPPBTP poursuit donc son action aux côtés de la Cnam et va continuer à accompagner les entreprises, tout en mettant l’accent sur les métiers de la charpente et de la couverture, particulièrement concernés par ce risque. Parmi les exemples d’actions mises en place, citons l’exemple de la société Lima Toitures.  Cette entreprise montpelliéraine de charpente et de couverture avait investi, avant même la campagne, dans des équipements à la suite d’un contrat de progrès signé en 2005 avec l’OPPBTP et renouvelé en 2015. Cela s’est notamment traduit par l’acquisition d’une grue, dont 17 % ont été financés grâce à une aide de la Carsat. « L’utilisation de la grue de levage est devenue massive, généralisant le montage des charpentes au sol et minimisant le travail en hauteur, lorsque la surface est suffisante, ce qui permet aussi d’accroître la rentabilité » explique l’OPPBTP. 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Mentions légales