JDL Groupe.com

Bâtiment : 2019, la fin d’un cycle ?

Jacques Chanut président de la Fédération Francaise de Batiment

Jacques Chanut, président de la FFB (Fédération Française du Bâtiment) a dressé le bilan de l’activité du secteur sur 2018, activité qui s’est maintenue à un bon niveau, avec une progression de 2,3% comparé à 2017 (elle-même en croissance de 4,9%). « De plus, les carnets de commandes s’affichent à haut niveau en fin d’année, aux environs de 6 mois de production, tous métiers et toutes tailles d’entreprises confondus », déclare Jacques Chanut. 2018 a cependant été marquée aussi par un début de retournement du marché du logement, avec un recul des mises en chantier de près de 6% en 2018. « Les permis et les ventes de logements ressortant en net retrait sur l’année, la baisse des mises en chantier s’accélèrera en 2019, pour atteindre -7 %. L’activité des entreprises de bâtiment connaitra un repli progressif en 2019 », estime-t-il. En revanche, la tendance reste plus favorable dans le non résidentiel neuf : l’activité est en progression sur 2018 de 7,4% et devrait ressortir à + 3% en 2019. « Au global, il semble que le secteur s’approche progressivement d’un haut de cycle. Le marché devrait se maintenir à +0,5%. Une période de stabilisation pourrait se dessiner, avec une activité soutenue par des mesures telles que la réouverture du dossier PTZ en zones B2 et C, la relance effective de l’Anru  et de nouveaux plans logements (« Action Coeur de ville » et « Denormandie ancien » ainsi que les lois Elan et ESSOC votées en 2018, portant sur le simplification et l’amélioration de règles d’urbanisme. 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Mentions légales