Tchernobyl : démarrage du poussage de la nouvelle enceinte

Hier a démarré à Tchernobyl l’une des étapes majeures d’un chantier qui dure depuis plus de 30 ans : l’enceinte de confinement qui doit venir recouvrir les déchets radioactif du réacteur détruit par une explosion en 1986 commence à être poussée vers sa position finale. C’est le groupe Mammoet qui effectue cette opération de ripage. La nouvelle enceinte de confinement est plus grande structure terrestre mobile jamais construite. Elle mesure 162 m de long, 108 m de haut et a une portée de 257 m pour un poids de 36000 tonnes équipée. Elle va être poussée pour venir recouvrir ce qui reste du réacteur n°4. Cette arche est poussée à l’aide d’un système de glissement spécial composé de 224 vérins hydrauliques qui la déplacent de 60 cm à chaque poussée. Les opérations devraient prendre environ 40 heures sur une durée de 5 jours pour parcourir les 327 m avant de recouvrir le réacteur. L’enceinte de confinement a été construite par Novarka, un consortium regroupant les entreprises françaises Bouygues Construction et Vinci Construction, avec un financement de plus de 40 pays donateurs. Construite en deux parties, la structure en forme d’arche est équipée de gigantesques ponts roulants afin de permettre le démantèlement du sarcophage et la gestion des déchets du réacteur n°4.
©crédit photo BERD

tchernobil3photo-berd

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn