Siemens et Gamesa fusionnent leur activité éolienne : naissance d’un acteur majeur !

Les deux entreprises ont des marchés, des produits et des technologies très complémentaires, ce qui permettra de créer une importante valeur pour les clients comme pour les actionnaires. Siemens détiendra une participation de 59 % dans la nouvelle entité issue de la fusion, qui sera intégrée au périmètre de consolidation du groupe ; les actionnaires actuels de Gamesa détiendront 41 % du capital. Des synergies de quelque 230 millions d’euros par an sur le résultat d’exploitation (EBIT) sont attendues.
La nouvelle entreprise sera domiciliée et aura son siège social en Espagne et restera cotée  en Espagne ; le siège de l’activité onshore sera domicilié en Espagne et celui de l’activité offshore en Allemagne et au Danemark. La nouvelle entité issue de la fusion des deux activités conservera sa solide présence sur ses marchés. Le regroupement de l’activité éolienne de Siemens avec Gamesa répond à une logique de bon sens sur un marché de croissance particulièrement attractif où les économies d’échelle sont un avantage concurrentiel décisif pour pouvoir optimiser les coûts dans le secteur des énergies renouvelables. Cette fusion permet d’étendre l’offre des 2 entreprises ainsi qu’une couverture optimale des marchés au niveau mondial.. « Cette opération s’inscrit pleinement dans la stratégie Vision 2020 mise en œuvre par Siemens et
vient soutenir notre engagement en faveur d’un approvisionnement en énergie abordable, fiable et durable », a déclaré Joe Kaeser, Président et CEO de Siemens AG.
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn