Nacelles, chariots … les ventes ont bondi en 2016 !

Avec un rebond de 41%, le marché des nacelles a atteint 6300 unités selon les estimations du Cisma. C’est tout le marché français des matériels pour le BTP qui a retrouvé des couleurs, avec une progression globale de 27 %, après une année 2015 catastrophique. Les chariots télescopiques bondissent de 10% à 6750 unités, soutenus par la demande des secteurs de l’industrie et du bâtiment, le secteur agricole ayant affiché une relative faiblesse. Côté grues à tour, celles-ci ont atteint 420 unités, soit une hausse de 18% et les ventes de grues mobiles ont augmenté de 26%. Le Cisma observe un très léger rajeunissement du parc de matériels avec un âge moyen estimé à 7,3 ans contre 7,5 ans l’année précédente. Il note également une utilisation plus importante en 2016 des matériels, signe que l’activité est en phase de reprise. Cette amélioration du marché des matériels s’explique par un raffermissement progressif de la conjoncture du bâtiment des travaux publics. La construction neuve a ainsi atteint +11% environ en 2016. Le redémarrage des travaux public est également enclenché, notamment avec un peu plus de commande publique. Les loueurs ont joué un rôle très important dans cette reprise avec des investissements en forte progression. Ils ont représenté 70% du marché des nacelles et 60% de celui des chariots (avec de grandes disparités pour ces derniers selon les constructeurs). 2017 s’annonce aussi très positivement pour le bâtiment, avec 410000 logements estimés mis en chantier, des travaux publics mieux orientés et l’énorme chantier du Grand Paris qui ne fait que commencer ! Le Cisma est donc optimiste et prévoit une croissance des ventes de matériels pour le BTP de 5 à 10% en 2017.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn