La Sonatrach a lancé, un appel d’offres pour la construction de quatre raffineries pétrolières en Algérie

La Sonatrach a lancé, un appel d’offres pour la construction de quatre raffineries pétrolières. Le coût des installations sera d’environ 6 milliards de dollars.
Cela concerne la construction d’une raffinerie à Tiaret, dans l’ouest du pays, d’une raffinerie à Hassi Messaoud pour traiter le brut extrait du plus grand gisement pétrolier du pays, et de deux usines à Skikda dans le nord-est. Les installations de Tiaret et Hassi Messaoud auront chacune une capacité de traitement de 5 millions de tonnes.
C’est un pas de plus vers l’autosuffisance énergétique, l’accroissement des capacités de raffinage, l’augmentation des revenus pétroliers et la construction d’un hub énergétique.
Depuis l’année dernière, l’Algérie ne cesse d’investir dans la mise à niveau de ses installations de production ainsi que ses périmètres de pétrole et de gaz. C’est le seul pays africain qui maintient un rythme croissant d’investissements depuis le début de la chute des prix du pétrole.
Le pays compte injecter 70 milliards de dollars sur les 5 prochaines années dans l’amélioration de ses rendements. L’Algérie produit actuellement 30 millions de tonnes de produits pétroliers raffinés chaque année.
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn