Le DLR en appelle à la FNTP pour le respect des obligations contractuelles

Le DLR s’est adressé par courrier à la FNTP pour demander que les obligations contractuelles en matière de location de matériels soient expressément rappelées aux entreprises de travaux publics. La fédération des loueurs de matériels de construction et de manutention s’insurge contre « les pratiques de plus en plus fréquentes de certains entreprises, dont des grands groupes, de ne pas respecter la clause de garde des matériels loués. » Le DLR demande ainsi plus précisément « que la reprise de garde sur le matériel loué soit opéré de manière contradictoire et ne puisse avoir lieu par le fait d’une décision unilatérale du locataire. » Le DLR a déjà constaté « des pratiques irrespectueuses de la part de certains clients qui assimilent  les loueurs de matériels à des sous-traitants et qui tentent, par force, de requalifier arbitrairement la relation contractuelle qui les lie aux loueurs. » « J’enjoins la FNTP à redoubler d’effort et à militer auprès de ses adhérents pour qu’ils maintiennent des relations contractuelles légales et saines. C’est dans l’intérêt de tous les opérateurs de la filière ! », commente Hervé Rebollo, Délégué Général de la Fédération DLR.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn