JDL 2017 : « une édition hors norme se prépare à Beaune »

Les JDL font leur retour à Beaune et cette décision fait l’unanimité dans la profession. Beaune est une ville centrale, chaleureuse et accueillante. Les JDL s’y déroulent dans un contexte convivial et verdoyant sans les encombres de la circulation et tout en étant à proximité de toutes les grandes villes de France et d’Europe grâce à l’aéroport de Lyon situé à 1 h de route du salon.

C’est donc les 20, 21 et 22 septembre, que la prochaine édition se tiendra pour être la plus grande de toutes. Avec son extension de 10 000 M2 dédiée à sa zone forestière, ses secteurs d’activités largement renforcés dans le portuaire qu’il soit fluvial ou maritime puisque de grands noms comme Medlink Ports, VNF seront présents, ou encore le « JDL Réseaux » consacré à l’installation et la maintenance des réseaux et pylônes électriques et téléphoniques… « Les JDL Beaune 2017 s’annoncent comme une édition hors norme pour « ce salon francophone » qui commence de plus en plus à faire parler de lui », explique sa présidente Frédérique Taraquois .

JDL 2017 : « une édition hors norme se prépare à Beaune! »

JDL: Où en êtes-vous, 3 mois avant le salon ?
FT: Nous sommes presque prêts. L’équipe est au « taquet ». Cette édition est très grande et importante. C’est un tournant pour les JDL qui veulent se positionner comme LE salon franco-européen de tous les marchés de niche liés aux professionnels utilisant du matériel de manutention, de transport, de levage et d’élévation de personnes.

JDL : Qu’est-ce qui a changé par rapport aux autres éditions ?
FT: Nous conservons avant tout le climat convivial de cette rencontre. C’est toujours une fête qui rassemble les professionnels, les clients, les confrères, les amis de la manutention, du levage, de l’élévation de personne et du transport lourd. Nous n’avons qu’un seul objectif : apporter à la profession un climat convivial et détendu pour faciliter les échanges car c’est dans ces conditions que l’on réalisé les meilleures affaires. Un tableur Excel et les e-mails ne remplaceront jamais les relations humaines !

JDL : Quelles sont les nouveautés ?
FT : Nous développons de nouveaux secteurs comme le forestier, les réseaux, le portuaire. Cette année, nous aurons le privilège d’avoir la participation de grands chantiers, comme le Grand Paris, le Canal Seine Nord, les secteurs de l’Eolien dont on parle énormément ces dernières semaines avec les acquisitions de nacelles grandes hauteurs chez les loueurs mais également le développement considérable du parc en France des grues de gros tonnage. Nous avons aussi le soutien de fédérations comme l’UFL, le DLR et la FNTR, notamment sa Commission Masses Indivisibles.
Toutes ces nouveautés nous permettront d’étendre notre visitorat aux logisticiens qui nous ont fait part de leur intention de visite du salon.

JDL : Que pourra-t-on voir aux JDL ?
FT : Nous aurons des nacelles de 70 mètres, des grues de plus de 400 tonnes, des grues auxiliaires de 200 t/m, des chariots portuaires, des remorques, des chariots industriels et télescopiques « dernier cri » … et puis cette année sera marquée par la participation de JCB pour la toute première fois à notre salon et qui viendra présenter sa nouvelle gamme de nacelles et de chariots télescopiques très attendus chez les loueurs mais pas seulement.

JDL : Avez-vous ciblé un visitorat particulier ?

JDL 2017 : « une édition hors norme se prépare à Beaune »

FT: Nous avons considérablement renforcé notre campagne vers les utilisateurs finaux comme par exemple, les charpentiers métalliques, bois, béton, les petites entreprises de bâtiment régionales. Nous avons développé nos partenariats avec les réseaux portuaires. Nous nous consacrons également à développer le JDL RESEAU qui représente un marché de niche non négligeable pour l’environnement et l’énergie.

Les grumiers, débardeurs feront également leur entrée au salon.

JDL : Vous ne craignez pas de perdre votre visitorat africain à Beaune ?
FT: Non, nous sommes d’ailleurs très agréablement surpris par les retours et les intentions des visiteurs du continent africain qui expliquent à juste titre que leur voyage passe la majorité du temps par Paris et qu’ainsi ils découvriront une région inconnue dans ce cadre professionnel. Idem pour nos amis des DOM-TOM !

JDL : Quels seront les grands moments du salon?
FT: Tous les moments sont importants. Il ne faut pas manquer un seul jour … entre les matériels, les nouveaux exposants, les conférences des grands intervenants, la soirée de gala qui réunit l’ensemble des décideurs de la profession où cette année plus de 30 artistes déambuleront de table en table, une première pour les JDL qui met un spectacle à la carte pour ses invités… sans oublier la partie gastronomique et les vins de Bourgogne… un plaisir à partager entre amis…. Mais plus sérieusement aussi, si nous avons l’image d’un salon convivial, il n’en demeure pas moins que beaucoup d’exposants y réalisent de bonnes affaires. C’est ce qui fait notre fierté, sinon pourquoi des marques comme Liebherr ou Palfinger exposeraient sur des surfaces de plus de 1000 M2 si c’était sans retour ? pourquoi de grands noms comme Terex et Genie, JLG, Potain, Pagliero, Faymonville nous accorderaient leur confiance depuis plus de 8 éditions ?

JDL : Qui visite les JDL ?
FT : Majoritairement des décideurs. De nombreuses sociétés de logistique, des cabinets d’engineering, des levageurs, loueurs, autorités portuaires, manutentionnaires, entreprises de BTP, transporteurs, groupements industriels viennent s’informer sur les nouvelles technologies et rencontrer les constructeurs de matériels et les prestataires de services liés à cette profession. Nous avons aussi des représentants d’Algérie, de la Tunisie, du Congo, du Maroc, de la Côte d’Ivoire et du Cameroun. Ils nous ont déjà fait part de leur enthousiasme et de leur soutien car ils ont apprécié de voir sans perdre de temps tous les acteurs de la manutention, du levage et du transport lourd dans une ambiance chaleureuse.

JDL : Comment voyez-vous l’avenir des JDL ?
FT : Au mieux … Nous déciderons d’une éventuelle édition sur le 2eme semestre 2018 après le salon de cette année. Il y a Intermat ! si nous avons des clients communs, nous n’avons pas les mêmes visiteurs ni les mêmes budgets. Les JDL doivent demeurer un rassemblement convivial de la profession. C’est la profession qui décidera avant tout de l’utilité de cette édition 2018. En revanche, pour 2019 nous sommes déjà calés et annoncerons nos nouveautés à Beaune cette année ! Nous ne manquons pas d’idées… et surtout c’est toujours pour nous et avant tout un plaisir de revoir et d’accueillir ceux qui partagent notre passion depuis tant d’années !

En chiffres

3 jours de salon
26 000 m2 d’espace extérieur 4000 m2 d’espace intérieur
10 000 m2 village démonstration 10 000 visiteurs attendus
150 exposants
Plus de 300 marques
1000 invités à la soirée de gala 6 espaces convention
Un auditorium de 300 places

Plus d’infos : www.jdl2017.com
> DATES: 20, 21, 22 SEPTEMBRE
> LIEU : PALAIS DES CONGRES DE BEAUNE

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn