Manutention : le Français CNIM retenu par trois acteurs européens du nucléaire

Le groupe CNIM a été sélectionné pour concevoir et développer des systèmes de manutention en milieu nucléaire pour des installations situées en Grande-Bretagne, en Finlande et en Urkraine. En Grande-Bretagne,  l’équipementier doit concevoir, fabriquer et installer un système de déchargement du combustible usé  pour les deux tranches EPR d’Hinkley Point C. En Finlande, le groupe doit développer trois machines de manutention du combustible et de transfert. En Ukraine, Novarka a de nouveau fait appel à Cnim dans le cadre de la réalisation du nouveau confinement de la centrale de Tchernobyl : il devra réaliser le chariot de maintenance du Main Crane System (MCS) qui servira dans le cadre du démantèlement de l’ancien sarcophage et du réacteur endommagé. Ce chariot de maintenance sera donc équipée d’une cabine plombée posée sur un rail télescopique lui permettant d’accéder à ces zones, exposées à de forts rayonnements. La conception et la fabrication seront entièrement réalisées sur le site Cnim de la Seyne-sur-Mer.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn