L’UFL quitte TLF

Le Conseil d’Administration de l’UFL s’est tenu le 8 décembre dernier à Paris . Présidé par Christian Lafont , l’UFL a défini ses principaux axes prioritaires pour 2016. Mais pas seulement. Rencontrant quelques difficultés d’organisation avec TLF, les membres du conseil ont souhaité se séparer de la fédération du transport.  L’UFL regarde vers un nouvel avenir. Pour  un meilleur appui , il devrait rejoindre le DLR, la fédération de la location et de la distribution en janvier 2016. Des accords sont actuellement en cours. Pour 2016, le président Christian Lafont  orientera les actions du syndicat vers des sujets comme les VGP (Vérifications générales périodiques), le dumping social, sujet sur lequel le Président a particulièrement travaillé avec les levageurs de la région Languedoc et dont les résultats obtenus ont permis une meilleure protection de leur zone. Il s’agira d’ailleurs dans ce dossier de révèler les nombreuses démarches et possibilités pour se protéger d’entreprises étrangères peu scrupuleuses des lois françaises. Autres sujets, la formation et toujours la circulation des grues mobiles oщ l’UFL est proche d’obtenir la sortie des grues des Transports Exceptionnels …. “II y a encore beaucoup de travail sur le sujet » confie Christian Lafont « mais nous avons de bons espoirs d’y parvenir assez rapidement ». Transports Exceptionnels aussi pour faire évoluer la réglementation avec les gestionnaires d’ouvrages d’art et les pratiques imposées lors des consultations sans oublier le problème des autorisations de circulation. Ce dossier est d’ailleurs  traité en partenariat avec la commission Masse indivisible de la FNTR. La convention collective reste un sujet d’attache а l’UFL qui espère pouvoir commencer à négocier avec les partenaires sociaux assez rapidement. Enfin , des groupes de travail ont été créés sur différents sujets  comme la mise а jour du Guide des Bonnes Pratiques, les Conditions générales  de vente prestation location … En bref, un conseil de l’UFL très actif et dynamique, conscient de la nécessité d’unir ses forces. Malgré des temps difficiles et compliqués, la profession devrait afficher des chiffres sensiblement identiques а ceux de 2014.

DSC_5984

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn